Le plastique est partout…

Où le trouve-t-on dans notre quotidien ? 

Le plastique est partout ! Il est omniprésent dans notre quotidien. Maison, lieu de travail, voiture… il est là. Chaque année, 5 millions de tonnes de plastique sont utilisés en France (Source : Les Echos) : 

Le plastique facilite le conditionnement et le transport de marchandises, évite également le gaspillage alimentaire en favorisant la conservation des produits. 

👉 Dans la cuisine, le plastique sert de conditionnement aux boissons, aux produits ménagers, on le retrouve aussi dans les emballages (sac – ou poche pour nos Bordelais préférés – de supermarché, film alimentaire, sac poubelle). 

👉On le retrouve également dans la salle de bain. Des tubes et flacons en plastique conditionnent nos shampoings, après-shampoings, crèmes, gels douche, parfois dotés eux-mêmes de suremballage en plastique. La plupart des accessoires sont également, eux aussi, en plastique. 

👉 Sur notre lieu de travail, on en retrouve également au travers des stylos, classeurs, pochettes utilisés quotidiennement pour travailler. 

Derrière le plastique, du pétrole 

Pour produire du plastique il faut une très grosse quantité de pétrole. Lorsque le plastique se dégrade dans l’environnement, en plus de mettre beaucoup de temps à se décomposer, il dégage des gaz à effet de serre. 

Depuis 20 ans, la consommation de plastique a doublé et pourrait être multipliée par 4 d’ici 30 ans. Il est donc important de prendre conscience dès maintenant des impacts négatifs que peut avoir la surconsommation de plastique sur notre planète. 

Mais où finit tout ce plastique…

Le plastique finit sur les plages

Tout ce plastique finit échoué sur nos littoraux

Ce sont les fleuves qui transportent ces déchets plastiques vers les océans. Chaque année 410 000 à 4 millions de tonnes de plastiques des fleuves finissent dans les océans (Source National Geographic). L’ampleur de la pollution des océans par les déchets plastiques est énorme. Une fois que ces déchets plastiques finissent dans les fonds marins, il est très difficile, voire impossible de les enlever.  

Des actions pour endiguer la consommation de plastique

De nombreuses ONG luttent au quotidien pour alerter l’opinion et les autorités sur les dangers des plastiques rejetés dans la nature. 

Face à cela, le gouvernement français a pris quelques mesures afin de minimiser l’impact sur l’environnement.

  • En 2017 : interdiction sacs plastiques à usage unique dans les supermarchés et autres commerces, au profit de sacs en papier, ou sacs réutilisables, ou sacs en plastique biosourcé « compostable » (uniquement des composteurs industriels).
  • En 2019, l’assemblée nationale a voté la fin du plastique à usage unique d’ici 2040.
  • Depuis 2020, la vente de vaisselle jetable en plastique est interdite en grande surface, la vente de coton-tige a elle aussi été prohibée. Les coton-tige sont désormais remplacés par des formules conçues à partir de bâtonnets en bois, en carton ou en papier. Fin des bouteilles d’eau en plastique des services de restauration scolaire.
  • En 2021, les pailles, les couverts en plastique, les touillettes vont eux aussi disparaître ainsi que les emballages plastiques pour les fruits et légumes et les boîtes en polystyrène utilisées pour emballer les burgers par exemple. 
  • 1er janvier 2022 : interdiction des emballages en plastique pour les fruits et légumes de moins de 1.5kg, des sachets de thé en plastique et des jouets en plastique distribués gratuitement dans les fast-food.
  • Début 2023, interdiction d’avoir de la vaisselle jetable dans les fast-food pour les repas servis sur place
  • 2024, interdiction de vendre des dispositifs médicaux contenant des microplastiques. 
  • 1er janvier 2025, les lave-linges neufs sont dotés d’un dispositif pour retenir les microfibres plastiques. 
  • Début 2026, interdiction de vendre des produits cosmétiques rincés contenant des microplastiques.

Sources : https://www.ecologie.gouv.fr/lutte-contre-pollution-plastique

Et dans les cosmétiques ?

Le saviez-vous ? Le plastique est présent même dans certains cosmétiques.

Le saviez-vous, en France, l’interdiction de mise sur le marché de “produits cosmétiques rincés à usage d’exfoliation ou de nettoyage comportant des particules plastiques solides” est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Le plastique était présent dans ces cosmétiques sous forme de microbilles, non visibles à l’œil nu. 

On les retrouvait dans la composition de certains produits comme épaississant ou pour leurs propriétés “glissantes”. Pour les produits qui en contenaient, et que vous utilisiez sous la douche et que vous rinciez (gels douche / shampoings), les microbilles présentes dans la composition de ces derniers s’échappaient dans l’eau, et se retrouvaient dans les égouts et sont en partie la cause de la contamination des cours d’eau

Mais comment peut-on éviter cela ? 

Toutes les marques de cosmétiques ont l’obligation d’afficher sur leur produits cosmétiques la liste complète des ingrédients (INCI). Afin de reconnaître si des dérivés de plastique ont été utilisés pour fabriquer votre produit cosmétique, vous pouvez repérer dans la liste d’ingrédients :

  • les terminaisons en -one ou -oxane (dimethicone, cyclohexasiloxane, etc.)
  • certaines grosses lettres : PPG, PEG…
  • les poly- : polypropylène, crosspolymer, polypropylène, -polymer-
  • mais aussi : -cellulose et -vinyl…

Si un ou plusieurs de ces éléments est présent, cela signifie que le produit que vous utilisez détient du plastique.

Pour contrer cela, vous pouvez adopter de nouvelles habitudes : 

  • Eliminez petit à petit les produits de votre salle de bain qui détiennent du plastique : ne jetez pas ces produits, attendez qu’ils se finissent, ou donnez-les à des proches afin de limiter le gaspillage.
  • Prenez le réflexe de regarder la liste INCI des produits cosmétiques que vous achetez.
  • Privilégiez les emballages en verre ou les packaging écoresponsables et les accessoires en bois issue de forêt gérée de façon durable.
  • Adoptez les cosmétiques solides et zéro déchet de Bélice.
  • Craquez pour des accessoires durables et essentielles. Retrouvez nos accessoires ici.

Tous les produits Bélice sont solides et zéro plastique. Les produits sont fabriqués de façon artisanale. La sélection des ingrédients pour la conception de nos cosmétiques solides est au cœur de notre démarche : 100% des ingrédients qu’ils contiennent sont d’origine naturelle. Les accessoires que nous proposons sont eux aussi zéro déchet, fabriqués à partir de matières écoresponsables.

🌍 Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, vous pouvez jeter un coup d’œil à ce reportage : Sur le front : La face cachée du recyclage.

[]