Chaque année en France ce sont 5.3 millions de tonnes d’emballages ménagers qui sont mis sur le marché. Les matériaux utilisés pour confectionner ces emballages sont souvent du plastique, du verre, de l’acier, de l’aluminium ou du papier-carton. Des matériaux qui, pour la plupart du temps, ont un impact négatif sur l’environnement.
Alors comment réduire l’impact environnemental des emballages ? Le seul bon emballage c’est celui qui n’existe pas ? Ce sont les questions auxquelles nous avons essayé de répondre dans cet article. 

Mais à quoi sert un emballage ? 

Tout d’abord revenons aux bases ! A quoi sert un emballage, les emballages ont-ils vraiment une utilité ? 

Le pack d’un produit à 4 fonctionnalités : 

  • Protéger le produit et conserver son contenu
  • Améliorer le transport des produits, en effet l’emballage permet de ranger les produits et de les transporter plus facilement
  • Informer le consommateur (composition, ingrédients, conseils d’utilisation…)

Les emballages sont donc utiles et pratiques mais pour les fabriquer cela nécessite de la matière et de l’énergie. Les emballages représentent en moyenne 10% des émissions de CO2 du produit emballé. Face à ce constat, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour réduire l’impact des emballages sur l’environnement dès leur conception et atteindre la création d’un emballage idéal.

Existe-t-il un emballage idéal ? 

L’emballage idéal est celui qui permet d’éviter le gaspillage du produit qu’il contient tout en ayant un impact le plus faible possible sur l’environnement. Alors pour atteindre cet emballage idéal, certaines entreprises ont adopté une démarche d’éco-conception. 

Qu’est ce que l’éco-conception ? 

Adopter une démarche d’éco-conception pour concevoir un emballage c’est prendre en compte systématiquement les impacts environnementaux de celui-ci dès sa conception.

Afin d’utiliser au mieux un emballage, les entreprises peuvent optimiser la forme de celui-ci en réduisant la taille ou l’épaisseur afin d’en utiliser moins, ranger les produits autrement à l’intérieur pour gagner de la place tout en veillant à ce que le produit reste bien protégé.

Et en tant que consommateur quels sont les gestes à adopter pour réduire nos emballages ?

Voici une liste de petits conseils pour réduire au quotidien les quantités d’emballages : 

  • Privilégier les produits vendu en vrac ou à la découpe 
  • Refuser les produits suremballés 
  • Choisir des emballages réutilisables 
  • Prévoir un panier, un sac ou un filet lorsque vous allez faire vos courses et refuser les sacs jetables 
  • Acheter des produits concentrés car ils nécessitent moins d’emballages et sont aussi efficaces 
  • Offrir une seconde vie aux cartons, papiers cadeaux…
  • Triez vos déchets 

Et les emballages Bélice dans tout ça ? 

Nous avons la volonté de vous proposer des produits qui n’impactent pas la planète et cela ne passe pas seulement par la composition des produits mais aussi par son emballage. Nous apportons donc une certaine vigilance à la confection de nos packs. 

Tous les produits cosmétiques Bélice ainsi que les accessoires sont conditionnés dans des packs réalisés à partir de papiers cartonnés PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières). Le label PEFC garantit au consommateur que le produit qu’il achète est issu de sources responsables et qu’à travers de son acte d’achat, il participe à la gestion durable des forêts. 

Dans une logique zéro déchet nous valorisons aussi le vrac, pour cette raison les produits Bélice sont disponibles en vrac chez certains revendeurs. Les produits sont disposés en libre service. Des petites cartes sont à disposition pour ceux qui souhaitent avoir les informations nécessaires sur les produits. 

[]